Ballon d’eau chaude solaire : comment ça marche ?

Publié le : 30 mai 20224 mins de lecture

Il existe deux options pour produire de l’eau chaude : le chauffe-eau instantané et le ballon d’eau chaude. Ces deux options sont vraiment différentes. Avec le chauffe-eau, l’eau chaude est disponible immédiatement. Tandis qu’avec le ballon d’eau chaude, elle est stockée. Comment fonctionne alors ce dernier ?

Le fonctionnement du ballon d’eau chaude

Le ballon d’eau chaude est un appareil à accumulation et demande un certain temps pour sa mise en température. Il est fait pour produire de l’eau chaude sanitaire. Il est composé d’un thermostat et d’un réservoir. Le ballon d’eau chaude peut être électrique ou au gaz. Il fonctionne suivant le principe de stratification. C’est-à-dire qu’avec de différentes températures, l’eau présente différentes couches qui ne se fusionnent pas. L’eau chaude se cumule en haut de l’appareil. Une fois que la cuve se vide, l’eau change graduellement par de l’eau froide qui vient de la partie inférieure. Ainsi, l’eau est toujours vacante avec une bonne température. Le ballon d’eau chaude bien entretenu peut avoir une durée de vie de 10 à 12 ans.

Les différents types de ballon d’eau chaude 

Il existe sept types de ballon d’eau chaude. L’entrée de gamme est l’un d’eux. Ses constituants sont moins performants. Pour le blindé, il est amélioré au niveau de ses performances. La catégorie supérieure des ballons d’eau chaude est la stéatite, car elle supporte bien les eaux dures et agressives. Le calcaire qui est le grand ennemi du ballon diminue de façon significative à l’aide de la résistance stéatite. Le ballon d’eau chaude HPC ou High Performance Computer. Cet appareil est capable de donner une compréhension détaillée et exacte de toute la performance du ballon. Quant au ballon échangeur, il fonctionne comme une chaudière. Le rayonnement solaire met en marche le ballon solaire. La thermodynamique est le dernier type de ballon d’eau chaude.

Quand remplacer le ballon d’eau chaude ?

Lorsque la résistance est entartrée ou le thermostat est fatigué ; l’eau est moins chaude. Si la réserve d’eau chaude est rapidement épuisée ; cela signifie peut-être que l’isolation de ballon est défectueuse. De plus, si l’équipement montre de la rouille, la cuve est certainement endommagée. Les coins de la cuve peuvent être percés ce qui engendre l’apparition de l’humidité sur le ballon. En outre, la couleur étrange de l’eau est un signe de l’existence de rouille dans la cuve. La défaillance du thermostat engendre une consommation énergétique très importante. Tous ses signes vous permettent de connaitre qu’il est temps de changer de ballon d’eau chaude.