Comment est transportée l’électricité ?

L’électricité est devenue un élément indispensable des sociétés modernes. Les foyers, les industries et la grande majorité des activités économiques s’effondreraient sans électricité. Mais pour que celle-ci soit desservie à chaque consommateur, elle doit traverser un réseau gigantesque de transport. Et plus encore, un mauvais choix technique d’acheminement pourrait engendrer des pertes incroyables. La facture serait insupportable. Ainsi, par quelle méthode l’électricité est-elle acheminée ? Qu’est-ce qui détermine son coût de transport ?

Les différents types de réseaux de transport d’électricité

L’électricité est transportée depuis les centrales de production (thermiques, nucléaires, hydroélectriques, etc.) à l’aide de câbles électriques en cuivre ou en alliage d’aluminium. Cet acheminement est divisé en trois grands types de réseaux. Les réseaux dits de grand transport sont composés de lignes à très haute tension (225 000 à 400 000 V). Ils transportent l’électricité depuis les centrales vers des postes de transformation appelées « postes sources ». Ces lignes sont identifiables par des câbles triples (triphasés) attachés à des pylônes d’une centaine de mètres de hauteur. À partir de ces postes sources, l’électricité est acheminée à haute tension (entre 90 000 et 63 000 Volts). Elle peut être aussi à moyenne tension (20 000 V à 40 000 V). Ces deux types de lignes approvisionnent les grandes industries, la SNCF, les usines de sidérurgie. Cette électricité de moyenne tension va ensuite être abaissée entre 230 et 400 Volts pour alimenter les foyers et les petits consommateurs. Ces différentes sortes de distributions sont à la base du calcul du TURPE (tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité).

L’électricité, un phénomène de transport de charges électriques

L’électricité est un phénomène physique défini comme le transport de charges électriques d’un point à un autre. Ces particules se déplacent à travers un matériau dont les atomes et molécules constitutives freinent ce déplacement. Des chocs se produisent entre ces entités microscopiques et ce frottement transforme l’énergie de mouvement de ces charges en chaleur. C’est comme avec la main. Si vous frottez votre main avec un matériau, elle s’échauffe.

Pourquoi diviser le transport d’électricité en ces différents types de réseaux ?

La physique a su montrer que plus la tension est élevée, plus les pertes sont faibles. Ainsi, pour transporter l’énergie électrique sur une grande distance, il est plus avantageux de recourir aux tensions élevées. De plus, à part la ligne basse tension, les câbles sont tous triphasés. Si l’opérateur de distribution utilisait un monophasé comme ce qui entre dans les foyers, alors il faudrait ajouter un câble de neutre. Cela coûterait trop cher.